fbpx

7 habitudes que tous les millionnaires ont

Les grands de ce monde ont-ils des solutions miracle ?

Arianna Huffington, Oprah Winfrey, Warren Buffett, Steves Jobs, Bill Gates et tous les autres multimillionnaires que vous connaissez autour de vous.
Question : Ont-ils des pensées extraordinaires ? Ont-ils des pensées différentes de monsieur et madame tout le monde ? Quelles sont les routines, les habitudes quotidiennes de ces millionnaires ? Sont-ils devenus millionnaires par hasard ou est-ce que ce sont ces mêmes pensées qui ont permis d’ouvrir leurs portes de la liberté et du choix surtout ?

Introduction

En prémisse de ce petit article, je vais vous donner un petit bonus qui fera office d’introduction à ce qui va suivre.

Un millionnaire ne pense pas en « ou ». Pour faire simple, il ne se dit pas « Je veux l’argent ou les amis », ni « Je veux la santé ou un bon travail », ni « Je veux profiter de ma famille ou avoir une carrière réussie ». Non ! Ça, c’est une idée reçue de 97% des gens sur cette planète.

Le millionnaire, il pense en « et ». Le millionnaire, il veut l’argent, la liberté, une vie de famille et une vie professionnelle accomplie.

Dans un premier temps, il faut comprendre que l’argent n’apporte pas le bonheur, mais il est important. Toutes les personnes qui vous diront le contraire, sont pour la plupart fauchées.

Argent = choix. Et le choix, c’est primordial pour tout le reste.

Exemple :

Prenons le cas d’une personne que tout le monde connait : Bill Gates

Il a cherché à solutionner les problèmes sanitaires de l’Afrique. Pour cela, il a pris énormément de son temps et de son argent pour lancer le projet.

Et tout cela, en gardant ça famille au près de soit et en continuant à lire des livres.

Maintenant que tout cela est dit, laissez-moi vous vous introduire les 7 habitudes entièrement gratuites des millionnaires.

1ère habitude:

Ils ne perdent pas de temps à se plaindre en permanence, ils assument à 110% leurs choix dans leurs vies.

Dans un premier temps, toujours sentir le manque va vous emmenez constamment sur ce que vous n’avez pas et ne fera que vous faire régresser.

Ensuite, ça affectera ce que vous pensez. Et pour finir, ça deviendra ce que vous voyez et ressentez.

En outre, se plaindre consciemment ou inconsciemment va générer en vous, de la même manière, de mauvaises émotions qui par la suite ne feront que vous ralentir.

Pour finir, demandez-vous si vous voulez vivre comme les 10 dernières années, si vous voulez toujours avoir ces mauvaises pensées et au final, finir par les croire.

2e habitude:

Ils ne lâchent pas. Ce sont des personnes qui ne lâchent pas leur objectif. Ils sont comme des pitbulls avec un nonos dans la bouche. Ce sont leurs rêves, leurs familles, leurs projets, leurs santés, leurs diplômes, …

Ils conservent en permanence leur énergie physique et mentale pour tenir le cap et ne jamais au grand jamais lâcher celui-ci !

Réfléchissez à ce que je vous dis en ce moment parce que personne ne peut remporter un duel face à une personne qui a décidé de ne jamais lâcher. Cela vaut pour tout, aussi bien le business, que la vie de famille, que la santé, qu’un projet, que les études, etc.

3e habitude :

Ils n’ont pas peur de changer d’habitude. Cette clé est fondamentale pour développer un projet que vous avez dans votre tête. Pour eux changer d’habitudes ça fait mal et donc c’est bénéfique. Ça permet de se remettre en question de plusieurs manières, d’enrichir sa routine, ses pensées et tout ce qui ne sert pas à votre cause.

Vouloir tout contrôler, c’est choisir la voie de l’anxiété. Il faut arrêter de vouloir tout contrôler !
Gérer l’anxiété, c’est épuisant. Ça demande énormément de temps et d’énergie que vous ne mettrez pas dans vos projets.

En conclusion, il faut parfois oser se bousculer. Il vous faut parfois cet élan, cet entrain, ce coup de pied aux fesses pour vous bousculer et tenter de nouvelles choses. Toutes nouvelles expériences est bonne à prendre. Qu’elle soit négative ou positive !

4e habitude :

Ils ne se focus pas sur ce qu’ils ne savent pas contrôler. Cessez de vouloir passer votre temps à vouloir contrôler ce que vous n’arrivez pas à contrôler.

Pourquoi les gens passent-ils autant de temps à vouloir contrôler ce qui est incontrôlable ?

Exemple : Il fait beau et je suis de bonne humeur ou il fait mauvais et je suis de mauvaise humeur. Tu peux contrôler la météo toi ? Non !

Il en va de même pour ce qui est de contrôler le fait de plaire aux autres. C’est comme ça, il faut passer à autre chose et avancer.

5e habitude :

Ils ne cherchent pas à plaire à tout le monde.

Les gens milliardaire dans le cœur, dans leur portefeuille, dans leurs relations, dans leur santé, en clair, riche dans le sens global du terme. Ces gens-là appliquent une habitude très puissante qui est celle-ci : Ils ne cherchent à plaire à tout le monde
Nous avons tous la fâcheuse tendance à vouloir plaire (même inconsciemment) à tout le monde. Cette tendance est une énorme perte de temps.

Cette pensée, il l’avait bien avant de devenir millionnaire ! Pensez-y.
Ne pas vouloir plaire à tout le monde signifie cibler les personnes à qui vous voulez plaire. Vous n’avez pas la responsabilité à 100% de devoir faire en sorte qu’une relation avec quelqu’un soit parfaite.

Si la personne en face de vous ne vous aime pas, tant pis ! Vous ne l’aimez pas non plus.

6e habitude :

Ils n’ont pas peur de prendre des risques. Ils n’ont pas peur de prendre des risques dans un domaine de leur vie ou dans un département de leur vie qui est en souffrance et qui mérite un bon coup de pied aux fesses. Ça peut être dans vos relations, vos finances, vos projets, vos émotions, dans le tissu social, dans votre carrière, vos affaires, …

Ça peut être dans vos relations, vos finances, vos projets, vos émotions, dans le tissu social, dans votre carrière, vos affaires, …

Comment calculer le risque tout en prenant le risque ou pas ?

Il y a des questions à vous poser et qui sont primordiales. Elles vont vous permettre de prendre plus facilement des risques.

Prenez un crayon ou un stylo. Je vais vous donnez quelques questions à vous poser :

  • Quels sont les bénéfices de ce risque ?
  • Qu’est-ce que ça va nous coûter ? Que ce soit en bien ou pas
  • En quoi ça va m’aider à réaliser mon projet ?
  • Quelles sont les alternatives qui se présentent à moi ?
  • Si je réussi ou pas ce défi/ce projet. Comment vais-je me sentir ?
  • Quels seront les bien faits sur ma psychologie ?
  • Quelle est la pire des choses qui puissent m’arriver si ça se passe mal ?
  • Qu’est-ce que cette décision me rapportera dans 5 ans ?

7e habitude et pas des moindres :

Pour finir, je dirais que dernier conseil parait évident et tellement logique mais il est très important ! Mon dernier conseil est : Appliquer les 6 conseils précédents de manière assidue.

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *